Article n° 03- Rilale-Uac/ Volume 2, Issue n°1

Loading
loading...

Article n° 03- Rilale-Uac/ Volume 2, Issue n°1

octobre 13, 2019 BOSSON BRA epouse DJEREDOU

LA QUALIFICATION : UN PROCÉDÉ D’IDENTIFICATION DES PROPRIÉTÉS DE LA FEMME AFRICAINE DANS « VOIX ET VISAGE DE FEMMES » DE MADELEINE BORGOMANO

 

BOSSON BRA épouse DJéRéDOU

Université Félix Houphouët Boigny, Abidjan – Côte d’Ivoire

Résumé

Dans le discours, la qualification permet au sujet parlant de nommer un être, une chose, une notion etc., en lui attribuant des qualités (un ensemble de caractères) saillantes. Madeleine Borgomano, dans son œuvre Voix et visages de femmes, fait une étude des textes écrits par des femmes africaines francophones, dans le but d’identifier les différentes images que ces textes projettent de la femme africaine.  L’objectif de notre étude, c’est de faire une analyse du processus de caractérisation adopté par Borgomano, pour montrer que la qualification fait partie du processus d’énonciation, car elle est productrice de sens ; puisqu’elle permet de donner une identité à l’être ou l’objet en propre. Dès lors, le travail se constitue en une analyse descriptive et interprétative des adjectifs qualificatifs qui mettent en exergue les propriétés particulières de la femme africaine ressorties de l’étude de Borgomano.

La présente étude s’appuie sur les outils et méthodes d’analyse grammaticale et pragmatique qui permettent d’élucider la diversité catégorielle et la fonctionnalité contextuelle des adjectifs, pour dégager les signifiances. Ainsi, notre analyse des types de qualification et de leurs effets de sens a permis d’identifier trois modèles de femme africaine : la femme totalement soumise aux traditions africaines, la femme victime de son état de femme et de la corruption des valeurs de la société, la femme intellectuelle, autonome, indépendante. En somme, l’étude a montré que la qualification est un procédé qui participe à la construction de sens dans une énonciation.

Mots clés : Qualification, image, analyse descriptive, Voix et visages de femmes, Madeleine Borgomano.

 

Abstract

In a discourse, the qualification allows the speaker to name a being, a thing, a notion etc., by attributing to him salient qualities (a set of characters). Madeleine Borgomano, in her work Voices and Faces of Women, makes a study of the texts written by French-speaking African women, in order to identify the different images that these texts project of the African woman. The objective of our study is to analyse the characterization process adopted by Borgomano, to show that the qualification is part of the process of enunciation, because it is productive of meaning; since it makes it possible to give an identity to the being or the object in its own right. Therefore, the work is constituted in a descriptive and interpretative analysis of qualifying adjectives that highlight the particular properties of the African woman emerged from the study of Borgomano.

The present study is based on the tools and methods of grammatical and pragmatic analysis that make it possible to elucidate the categorical diversity and the contextual functionality of the adjectives, in order to identify the meanings. Thus, our analysis of the types of qualification and their effects of meaning made it possible to identify three models of African women: the woman totally subjected to the African traditions, the woman victim of her state of woman and the corruption of the values ​​of the society, the intellectual woman, autonomous, independent. In sum, the study has shown that qualification is a process that participates in the construction of meaning in an enunciation.

Keywords: Qualification, image, descriptive analysis, Voice and faces of women, Madeleine Borgomano.

Leave A Comment

Résoudre : *
15 ⁄ 3 =


Layout mode
Predefined Skins
Custom Colors
Choose your skin color
Patterns Background
Images Background